header image

26 avril : Bikaner, porte du desert

» english

6 heures et demi apres avoir quitte Jodhpur dans un bus ordinaire, et quelques photos plus tard, nous arrivons enfin a Bikaner qui va nous permettre d’entrevoir le desert du Thar.

Apres une bonne nuit dans un lit immobile nous traversons la rue jusqu’au mur d’escalade pour y rencontrer Dal Singh, un collegue de Keerthi qui est a la fois entraineur d’escalade a Bikaner et patron de son agence de trekking/safaris. Apres une courte escalade pour satisfaire nos hotes, nous recuperons une moto et nous mettons en route vers le desert. La route est fantastique: un ruban d’asphalte au milieu de nulle part. Cette route mene a la frontiere du pakistan mais dieu seul sait ce qui se trouve la-bas. C’est trop loin pour aller voir et nous ferons donc une dizaine de kilometres pour trouver … une dune. Ma montre indique un solide 44 degres sous l’ombre legere d’un arbre. Le sable brule les pieds malgre les baskets. En depit de la chaleur, nous irons jouer dans les dunes pour en rapporter quelques photos souvenir :) Avant de retourner a Bikaner, nous nous arretons prendre une boisson fraiche dans une “dhaba” typique : un petit restaurant sur le bord de la route utilise principalement par les chauffeurs routiers a l’estomac d’acier et en regle generale un endroit ou vous ne voudriez pas commander a manger (et croyez-moi, j’ai plutot l’habitude des petits restaurants de campagne…)

Le fort de Bikaner est un des plus grand du Rajasthan. Cependant il n’a pas ete bien entretenu et malheureusement une grande partie est dans un etat deplorable. De ce que j’ai pu comprendre, ce fort est gere par une entreprise alors que celui de Jodhpur est gere directement par le Maharaja. Ce detail a un impact important pour les visteurs: maintenance du fort, facilite et interet de la visite, guides, services, etc. A cote du fort se trouve la court de justice qui a ete placee dans un batiment ancien.

Nous terminerons la journee dans le bazaar principal pour chercher un safar, le turban traditionnel rajasthani utilise pour couvrir la tete. Comme tout bazaar en Inde, celui de Bikaner est surpeuple, les rues sont etroites, le bruit et les odeurs et les couleurs gardent vos sens en eveil pendant toute la traversee.

A suivre …

3 commentaires à propos de “26 avril : Bikaner, porte du desert”

    » Montrer/masquer les commentaires

    The true DANY
    » DANY dit:

    Les 2 touristes ont l’air d’etre heureux .profitez-en bien…ram?ne plein de belles photos…super !!!

    The true Vijay
    » Vijay dit:

    Man you had a great time in our city. Actually i’m from bikaner too and trying to make bikaner famous technically. So, i have started working towards it and have created this blog dedicated to my desert city. I hope you will visit it and do comment on it and will help me improving it and making a good blog dedicated to BIKANER to make it famous. And if u dont mind and like to join then will u join my blog as an author?? I will be greatfull if u write something about our city on my blog too.

    The true Vincent
    » Vincent dit:

    Hi Vijay,

    I had a great time in Bikaner indeed. Unfortunatly I won’t have time to write articles for your blog, I am already missing time for my own. However, I will be happy to lend some pictures if you want. I have a lot of them apart from this article and of much better quality.

    Take care,

    Vincent

    » Montrer/masquer les "pingbacks" & les "trackbacks"

© Vincent Prat 2005-2006
Basé sur Wordpress + WPG2 + Gallery2