header image

Le P?rou d’Ouest en Est – suite

» english

Cette semaine je vais continuer ? vous parler du voyage dans l’est du centre du P?rou. Nous avan?ons maintenant jusqu’? Oxapampa, un village original.

L’itin?raire de la semaine (rappel)

Au programme de la semaine, une d?couverte (rapide) du centre du pays. Nous aurons au final couvert plus de 1300 kilom?tres en 6 jours. Sur la carte j’ai trac? les itin?raires et plac? quelques croix jaunes pour rep?rer quelques endroits sympatiques. Je m’y reporterai dans les textes.

  • Jour 1 : Lima – Ticlio – Tarma
  • Jour 2 : Tarma – La Merced – Villa Rica – Oxapampa
  • Jour 3 : Oxapampa – Huancabamba – Catarata ? – Huancabamba – Oxapampa
  • Jour 4 : Oxapampa – Posuzo – Oxapampa
  • Jour 5 : Oxapampa – Chontabamba – llaupi – Paucartambo – Carhuamayo – Huayllay
  • Jour 6 : Huayllay – Junin – Ticlio – Lima

De La Merced, cap sur Oxapampa

Apr?s un copieux petit d?jeuner ? La Merced (n?3 sur la carte), nous nous mettons en route vers Oxapampa. L’itin?raire ne parait pas tr?s compliqu? apr?s quelques renseignements pris: continuer sur la route principale pendant 15 minutes, puis sortir ? gauche pour entrer sur une piste en bon ?tat. Arriv?s au village et pont Puente Paucartambo, prendre la route ? gauche apr?s avoir travers? la rivi?re et continuer tout droit jusqu’? Oxapampa. Tout ?a devrait prendre environ 4 ? 5 heures et nous laisse donc un peu de temps pour visiter un jardin botanique sur la route.

Le jardin botanique du paresseux

Quelques kilom?tres apr?s avoir quitt? la route principale (n?4 sur la carte), nous arrivons comme indiqu? au jardin botanique “El Perezoso” (le paresseux). Ce jardin sera une bonne introduction ? la for?t, l’occasion de rentrer en douceur dans la v?g?tation avec un guide pour nous la faire d?couvrir.

La visite commence par un petit ?tang o? vivent 3 ca?mans qui se mettront vite ? l’eau apr?s nous avoir rep?r?. Le jardin abrite aussi quelques papillons, des oiseaux invisibles et un petit ?levage d’escargots ?normes (3 ou 4 fois la taille de nos plus gros escargots).

C?t? fleurs, c’est l’abondance. Un jardin ? rendre malade toutes les m?res et grand-m?res qui s’acharnent ? faire pousser des fleurs tropicales minuscules qui ici abondent, gigantesques, ? l’?tat sauvage.

Et pour finir, une grande vari?t? d’arbres, arbustes et autres plantes. En particulier la liane Ayahuasca, sacr?e pour les indiens du bassin amazonien et connue pour ses propri?t? hallucinog?nes et m?dicinales. Il existe entre-autres des centres de d?sintoxication ? la coca?ne dont la cure est bas?e sur l’utilisation de cette plante pour faire prendre conscience aux malades de leurs probl?mes, de leur maladie. Dans la for?t, les chamans pr?parent des infusions bas?es sur cette liane associ?e ? d’autres plantes et s’en servent pour soigner par la volont? et par l’esprit nombre de maladies, souvent psychologiques mais aussi physiques. L’ayahuasca reste myst?rieuse, si ses caract?ristiques chimiques sont bien connues, de nombreuses interrogations sur la d?couverte de leur utilisation par les indiens, la maitrise de l’art de la gu?rison, restent sans r?ponse.

Cap sur Puente Paucartambo

Apr?s avoir pass? un bon moment ? se promener dans le jardin, il ?tait temps de faire route vers Puente Paucartambo (Le point avant le n?5 sur la carte). La piste est en bon ?tat et les paysages sont magnifiques.

Vers 13h, nous rejoignons sans probl?mes le village de Puente Paucartambo, qui tient son nom de son pont. Les maisons pr?caires dominent la rivi?re et on se demande combien de temps elles vont encore tenir.

Les choses se compliqueraient-elles ?

Apr?s le pont, prendre la route ? gauche … malheureusement, suite ? une saison des pluies plut?t g?n?reuse, la route qui m?ne directement ? Oxapampa est ferm?e pour travaux. L’ouvrier qui bloque la circulation nous informe qu’ils n’ouvriront pas le passage avant 16h. 3 heures ? attendre et puis ensuite au minimum 2 heures de route. J’avais bien entendu parler d’une autre route, mais elle n’apparait pas sur la carte. Apr?s avoir glan? quelques renseignements et m’?tre fait confirm? que cette route ?tait bien ouverte, nous d?cidons de tenter notre chance. Direction Villa Rica puis, de l?, prendre une piste qui passera par les montagnes. C’est l’occasion de voir la petite ville de Villa Rica o?, selon les habitants du coin, on produit le meilleur caf? du monde (?a me rappelle une pub Jacques Vabre – il est bon mon caf? gringo :) ).

A la sortie de Villa Rica, nous nous faisons indiquer la piste qui doit rejoindre Oxapampa. Par la m?me occasion, je m’assure encore une fois qu’elle est bien ouverte :) Nous allons monter a 2500 m?tres, puis redescendre dans l’autre vall?e ? 1800 m?tres. Au programme, des montagnes embrum?es, des plantations de caf?, des ouvriers bien sympathiques qui nous expliquent fi?rement que leur caf? est bien le meilleur du monde. Pourquoi pas, c’est vrai que mes parents ont appr?ci? le caf? pris ? La Merced. Mes inqui?tudes par rapport ? cette route impr?vue se dissiperont peu ? peu, elle est en bon ?tat et plut?t jolie. Nous arrivons finalement de l’autre c?t? des montagnes et la vall?e d’Oxapampa est en vue.

Oxapampa, la terre promise

Nous arriverons presque de nuit ? l’auberge. Agr?able surprise, les bungalows sont propres, la patronne est sympathique et le prix raisonnable vu le petit d?jeuner (buffet) qui est servi. Nous payerons 35 Soles (9 euros) par nuit et par personne.

Oxapampa est une petite ville bien particuli?re dont l’histoire remonte au XIXe si?cle, quand les colons allemands et autrichiens ont peupl? la r?gion, ont apport? l?architecture et les traditions de leur pays natal et les ont maintenues jusqu?? pr?sent. Ils se sont ?tendus jusqu’? Pozuzo, village situ? 90km au nord d’Oxapampa. Quelle surprise de croiser des familles de p?ruviens blonds aux yeux bleus et ? la peau blanche. Surprise aussi de lire des pancartes anciennes ?crites en allemand et qui ne sont pas des descriptions pour touristes :)

Quelques liens

A suivre …

Manque de chance : le mercredi o? nous pr?voyons de visiter le parc national Yanachaga-Chemillen, tous les guides ?taient en formation annuelle de premiers secours. Qu’? cel? ne tienne, nous partirons explorer l’autre c?t? de la vall?e. Mais on verra ?a la semaine prochaine…

2 commentaires à propos de “Le P?rou d’Ouest en Est – suite”

    » Montrer/masquer les commentaires

    The true edith
    » edith dit:

    Ben dis donc, c’est chouette de se faire retracer ses petites vacances comme ca au fil de l’eau… on n’a pas l’impression qu’on y ?tait y a deux semaines… on a l’impression d’y ?tre encore !!!!
    Bisous frangin et merci pour cet historique vacances.

    The true Vincent
    » Vincent dit:

    De rien, c’est sympa de raconter tout ?a, ? moi aussi ?a me rappelle plein de choses.

    » Montrer/masquer les "pingbacks" & les "trackbacks"

© Vincent Prat 2005-2006
Basé sur Wordpress + WPG2 + Gallery2